Sauvons les Filles

Ce département de l’ONG Nouvelle Conscience Active (NCA) est créé pour venir en aide aux filles-mères et aux filles en détresse. Car nous avons pris conscience de la situation dramatique des jeunes filles, surtout des filles-mères qui  tombées dans l'un des pièges de la vie de jeunesse, qu’est prendre une grossesse en dehors du cadre conjugal, c'est à dire le foyer,  souffrent terriblement très souvent. Etant donné qu’en plus de leurs propres besoins un peu complexes en tant que jeunes filles, le plus souvent elles ont aussi à prendre soins de leurs enfants toutes seules dans tous les domaines. Ce qui est dû au fait que  les hommes, très souvent de jeunes gens, sans moyens, et encore immatures, n’acceptent pas ou n’assument pas leurs responsabilité vis-à-vis des enfants et leurs mères.

Ainsi, au cours de leurs traversées du désert, beaucoup des dites filles deviennent malheureusement encore des proies faciles à de nouveaux hommes, à certaines maîtresses de maison sensées leur offrir des emplois de servantes ou de bonne de maison à des salaires dérisoires pratiquement incapables de les aider à sortir de la misère. Ceci, sans parler des différents intermédiaires escrocs qui les raquettes contre de vaines promesses d’emploi.

Or, si nous voulons réellement lutter contre la pauvreté criarde et construire une société humaine juste sans misère, nous devons aussi penser à cette tranche de la société et ainsi éviter la misère à ces filles et à leurs enfants. C’est aussi une manière d’éviter une croissance trop importante du nombre des enfants de rue et des prostitués dans nos villes.

Nos solutions à l’égard de ces filles mères,  leurs enfants et les filles en détresse consistent à leurs donner , aux filles, des activités de revenue de moyen terme capables de les aider à se faire de petites capitales pouvant les permettre de démarrer leurs propres activités sur fonds propres. Selon les cas, elles pourront bénéficier de nos structures comme des logements (durant le temps qu'elle travaillent chez nous) et en plus des formations nécessaires à leurs réelles intégrations respectives.